Chauffe-eau pour piscine et spa JXiᵐᶜ

Un chauffe-piscine au gas ultra-compact et écoénergétique

Le chauffe-eau JXiᵐᶜ définit la norme en matière de technologie de chauffage de piscine et de spa, avec une efficacité énergétique inégalée et une technologie de contournement intégrée pour des économies optionnelles qui détourne l'eau du chauffe-eau quand celle-ci ne doit pas être chauffée. Avec un taux d'efficacité thermique de 84 % et une conception à faible émission de NOx, le JXi est offert en modèles au gaz naturel et au propane. Le JXi présente également une compatibilité d'automatisation avancée avec les systèmes AquaLink® et le contrôle iAquaLinkᵐᶜ, pour pouvoir y accéder commodément en tout temps et en tout lieu. De plus, sa conception ultra-compacte et légère permet une installation plus rapide et facile. C'est pourquoi il est l'un des choix privilégiés des professionnels en piscines et des propriétaires de piscine où que ce soit.

Trouver un détaillant

Accessoires

Questions fréquemment posées

Depuis ces 20 dernières années, Zodiac se sert d'une technologie qui associe les polyamides et le titane, des produits qui ne subissent aucunement les effets de la corrosion. De nos jours, plus de 120 000 appareils ont été installés sans aucun défaut lié à la corrosion. Si vous utilisez un chlorateur au sel, il est important d'installer un clapet de non-retour entre la sortie du chauffe-eau et le chlorateur au sel afin d'éviter que des concentrations élevées d'eau chlorée ne retournent dans le chauffe-eau.
Non, il est parfaitement possible de chauffer une piscine en « plein air », sans couverture ou sans abri. La puissance et les besoins en combustible sont semblables à ceux utilisés pour chauffer une maison avec les fenêtres ouvertes! C'est pourquoi nous recommandons l'utilisation d'une couverture isolante pour limiter les pertes de chaleur lorsque la piscine est chauffée à l'air libre. Une piscine couverte ou à l'abri réduira la puissance et le coût du carburant nécessaires pour chauffer la piscine.
1. Inspecter pour détecter les soupapes obstruées ou fermées dans le système. 2. Vérifier s'il y a des dérivations internes endommagées. 3. Pompe à vitesse variable réglée trop bas. 4. Filtre ou paniers sales.
1. Mettre l'interrupteur à la position « marche ». 2. Cycler la séquence d'allumage jusqu'à ce que l'air soit évacué de la conduite de gaz. 3. Remplacer la soupape de gaz. 4. Vérifier les contrôles pour un bon fonctionnement. 5. Vérifier la pression d'alimentation.
1. Condensation dans le chauffe-eau. L'humidité dans le conduit d'air se condense au démarrage jusqu'à ce que la température de l'eau dans le chauffe-eau atteigne les conditions normales de fonctionnement. 2. Régulateur du flux thermique défectueux ou endommagé. 3. Corriger la tuyauterie. 4. Défaillance de la TTR.
1. Compteur de gaz trop petit.. 2. La conduite de gaz entre le compteur et le chauffe-eau est trop petite. 3. Pression d'alimentation en gaz correcte à 4,0 po C.E. 4. Remplacer par un chauffe-eau de puissance d'entrée plus élevée. 5. Vérifier la présence d'obstacle dans la grille d'admission du ventilateur.
1. Vérifier les disjoncteurs et la source d'alimentation. 2. Remplacer la pompe. 3. Revérifier le câblage. 4. Vérifier le réglage de l'horodateur.
1. S'assurer que l'alimentation en gaz correspond au type de gaz indiqué sur la plaque signalétique. 2. Pression d'alimentation en gaz correcte à 4,0 po C.E. 3. Augmenter le décalage de la pression du gaz. Faire la rotation des vis d'ajustement dans le sens horaire. 4. Régler la pression de l'alimentation en gaz à 4,0 po C.E. 5. Réduire le décalage de la pression du gaz. Faire la rotation des vis d'ajustement dans le sens antihoraire. 6. S'assurer que la pression de décalage est réglée à -0,2 po C.E. Une fois la valeur correctement réglée, raccorder le manomètre à la gorge du ventilateur et à la soupape de gaz pour obtenir la valeur différentielle. S'assurer que la valeur différentielle s'inscrit dans la plage indiquée pour la taille du chauffe-eau (voir le tableau dans le manuel de l'utilisateur).